LIONEL MORATEUR

 

Lionel Morateur est un artiste français, né en 1961 vivant et travaillant non loin de Périgueux.

Après des études d'architecture et quelques années en libéral, il s’oriente vers la communication dans le domaine de l'impression, puis du Web.

Depuis quelques années maintenant, Lionel Morateur développe une œuvre artistique relevant de l’art digital.

Résolument baroque, l’œuvre de Lionel Morateur, revisite les grands thèmes antiques ou religieux, entre mythes et paraboles.

Il mets en scène un univers dionysiaque sur le fil du rasoir, où démesuré et outrance laissent la porte ouverte à de multiples interprétations ou niveaux de lecture.

 

Maître dans l'art de la mise en abîme, Lionel Morateur nous renvoi à cette part sempiternelle de nous-même, échappant à toute raison ou morale.

1/1

RICHARD SAINT-AMANS

 

Richard Guillaume, de son patronyme d'artiste « Richard Saint-Amans » est un artiste français né en 1949 à Béziers. Il vit et travaille près de Versailles. Ses débuts artistiques à l'adolescence le portent vers la photographie dont il détourne le support afin de créer des tirages hybrides, dont on pressent déjà les prémisses de son travail actuel. 
Son goût pour l'hyperréalisme américain, les primitifs flamands, son background de photographe le porte tout naturellement vers une figuration hyperréaliste. Il travaille alors la question de la transparence et du glacis dans une exploration technique exigeante. Il finit par se sentir à l'étroit dans cette approche et la découverte concomitante du Japon entérine l'abandon de cette voie. En s'affranchissant des contraintes de la technique, il se recentre sur le trait, se concentrant sur la gestuelle dans une démarche quasi calligraphique. 
Inspiré par Hans Hartung, il s'intéresse aux signes, aux traces et autres bribes de mémoire laissés sur les murs. Il en vient à superposer des signes, substrats d'une écriture presque oubliée, produisant des compositions abstraites, dépouillant, épurant son trait pour se rapprocher toujours plus de l'essence du geste, calligraphiant en quelque sorte la peinture.

1/1

MICHEL HOSSZU

 

Avec Michel Hosszù, c'est un pan de l'histoire de l'art du XXème siècle qui s'ouvre devant nous et plus particulièrement le Pop Art. Après des études à l'école Estienne, il part aux Etats Unis. Lors de cet épisode américain, où il traîne à la FACTORY et côtoie l'avant garde de son temps, il découvre l'utilisation de la sérigraphie et de la photographie.
A son retour en France en 1966, outre un passage douloureux sous les drapeaux, conscription oblige, la société n'est, en matière de production artistique, pas aussi progressiste qu'outre atlantique et personne ne l'attend.
Assez peu préoccupé de sa carrière, mais soutenu par deux grands collectionneurs, multipliant les collaborations et les expositions collectives sous l'influence de ses nombreux amis artistes, il va poursuivre sa carrière d'artiste loin des sentiers battus.
Il y a chez Michel Hosszù une mise en abîme de la destinée humaine par

le « grotesque » à l'oeuvre dans la tragédie humaine.

On trouve dans ses Automacules et ses Autogrimaces cette dimension paroxysmique, gesticulation de l'expression telle une outrance conjuratoire à notre destinée commune et tragique.

1/1

OLIVIER BIAREZ

 

Olivier Biarez est né en 1966, il vit dans l'Ouest de la France, en Vendée. 
 

Après des études aux Beaux-Arts de Nantes et Rennes, Olivier Biarez s'est partagé entre sa peinture et des métiers d'art, de la restauration d'oeuvres (châteaux, églises, particuliers...), au spectacle, à l’événementiel puis la décoration intérieure. 
 

Depuis quelques années, l'artiste a choisi de se consacrer entièrement à son œuvre. C'est la peinture abstraite qui constitue le fond du travail de l'artiste.

 

De ses « petits papiers » jusqu'à de grands triptyques, Olivier Biarez explore à l'envie textures, formes, coulures ainsi qu'une polysémie de couleurs sous un aspect faussement monochrome ou bicolore. 


L'univers pictural d'Olivier Biarez est dense. Il explore avec intensité et cohérence la couleur et la matière dans un travail résolument contemporain. 

1/1

VINCENT SABATIER

 

Vincent Sabatier est un artiste français né en 1971, vivant et travaillant dans la région lyonnaise. Diplômé des Beaux-Arts, il commence sa carrière par le stylisme et la communication pour se tourner en 2009 vers le professorat et se consacrer à son œuvre. 
 

Il développe une œuvre hybride mêlant sérigraphie et résine selon un procédé original de superpositions, qu’il fera d’ailleurs breveter. 
Sa maîtrise de la résine liquide et de la sérigraphie, jouant sur de surprenantes insertions font de chaque œuvre un univers coloré et plein d’imprévus. 
Qualifiant volontiers son approche de Néo Pop Art, il en émerge des œuvres aux frontières de la sculpture et du pictural, pleines d'effets de matière et de lumière, jouant sur les contrastes entre transparences et opacité. 


Les thèmes choisis et travaillés sont ancrés dans nos références culturelles contemporaines. Vincent Sabatier décline ainsi des figures emblématiques de sa génération, lui permettant de développer une œuvre polysémique au grès de ses inspirations.

1/1

JEAN FRANCOIS BOTTOLLIER

 

Jean-François Bottollier est un artiste Français né en 1957 à Grenoble. Il vit et travaille dans les environs de Lyon. La peinture accompagne l'homme depuis toujours. Il s'y consacre entièrement depuis une dizaine d'années, bien qu’il expose depuis un peu plus de 20 ans.
Jean-François Bottollier est un autodidacte éclairé. Ses influences sont nombreuses avec un attachement particulier pour le moyen-âge qui est un des fils conducteurs tant par ses inspirations picturales, des primitifs flamands, Bosch en tête, à l'art sacré, que par ses inclinations pour une certaine démesure toute rabelaisienne.

 

Son « maniérisme » lyrique traverse des thèmes qu’il creuse de manière boulimique, quasi obsessionnelle, prétextes à une singulière forme d'introspection.
Ses étranges personnages, corps disproportionnés et tordus, bruts, primitifs visages de guingois, seulement différenciés par leurs attributs sexuels, sont des archétypes, des symboles.

Ils sont l'expression de notre part d'animalité et de monstruosité autant que de notre beauté.

1/1

MARC DANTAN

Photographe autodidacte, Marc Dantan décide de se consacrer pleinement à la photographie en 1998.

Passionné depuis son adolescence, il comprend qu'un investissement total est nécessaire pour progresser.

Grâce aux livres, il découvre Edward Weston, Irving Pen et les coloristes américains comme Eggleston et Sternfeld qui deviennent ses modèles.

 

Il commence à travailler pour la presse puis réalise des ouvrages pour les éditions Hoebeke.

Après l'incendie de Deyrolle fin 2008, il accompli sa première série importante, Les Immortels. « Ce fut une expérience déterminante qui m'a poussé à continuer mes recherches sur le monde animal et à commencer ma série d'images « Xray Compagnie. »

1/1

JEAN-MICHEL ZAZZI

 

Né à Nice en 1958, Jean-Michel Zazzi travaille comme roughman, illustrateur et directeur artistique dans le monde des agences de communication, il produit et réalise des films documentaires consacrés au monde de l'art et anime des ateliers pour l'éducation nationale ou des collectivités territoriales.

En parallèle de ces différentes activités, il s'attache à déployer un travail personnel dont il garde la mémoire par la tenue d'un journal vidéo qu'il poste sur internet. 
Le travail de Jean-Michel Zazzi s'inscrit volontiers dans la mouvance street art ou 16 mm bien qu'il s'agisse surtout d'un travail de plasticien, car Jean-Michel Zazzi est un artiste global. 

Papiers découpés, bois gravés, « Sainte Godasse », cadres d'enfleurages, cailloux de papier, masques... l'univers de Jean-Michel Zazzi est bigarré et non dénué d'humour. 

Il déploie aussi un travail plus classique, peintures et pochoirs en tête, fait de figures emblématiques de notre histoire moderne, contemporaine. 
Polysémique et inclassable, l'oeuvre de Jean-Michel Zazzi reste toute singulière et foisonnante. 

1/1

MICHEL TABANOU


Né en 1953 à Antanarivo, Michel Tabanou vit et travaille dans la région parisienne. Architecte de formation, actuellement président de l'Immanence Art Center à Paris, conservateur et collectionneur de livres d'artistes, spécialiste de Robert Filliou et artiste multisupports, Michel Tabanou n'est pas réductible à une quelconque catégorie.

On peut cependant affirmer qu'il s'intègre dans la longue lignée des artistes
classiques : érudits et déployant leur art dans différents espaces.
Michel Tabanou multiplie les supports : Peintures, collages, assemblages, photocompositions, objets. De la récupération de matériaux aux grès de ses ballades jusqu'au travail numérique, il ne se cantonne non plus à une seule technique.


Son travail s'est, au fil du temps, enrichi de sa curiosité, de ses voyages. De son enfance malgache aux contrées désertiques américaines, il compose et recompose des paysages oniriques et intimes, invente des lieux dépourvus de figures humaines mais étrangement habités.

1/1

JULIEN DELAFENESTRE

 

Julien Delafenestre, alias DENZA est un artiste français né en 1989, vivant et travaillant dans les environs de Rouen.

Autodidacte, il commence son parcours artistique dans les années 90 par la clandestinité, s'exprimant alors sur les murs.

Après des études classiques mais ayant peu à voir avec ses aspirations artistiques, il finit par trouver un compromis et travaille parallèlement en tant que graveur sur pierre.

 

A la naissance de son fils, il y a un peu plus d'un an, il décide de se consacrer véritablement à la peinture et de travailler en atelier.

 

Son univers et ses références viennent de la rue et de l'environnement médiatique qui l'a vu grandir.En découlent des toiles très colorées, vives, aux figures directement inspirées des dessins animés de son enfance, dans un style très

« Old school ».

1/1

RAYMOND ATTANASIO

 

Raymond Attanasio est un artiste français vivant et travaillant à Frontignan dans le sud de la France.

Depuis de nombreuses années, Raymond Attanasio mène de front carrière professionnelle et œuvre personnelle.

Il multiplie les expositions et intervient aussi auprès du public afin de parler de la démarche artistique et de l'abstraction en particulier qui constitue la majeure partie de son œuvre.

C'est donc vers la peinture abstraite que s'est dirigé Raymond Attanasio, dans une recherche presque bouddhiste de la pleine expression de son intériorité.

Raymond Attanasio travaille la peinture à l'huile principalement avec une grande exigence.

De sa peinture émane une certaine forme de sérénité tendant à une association permanente d'équilibre et d'harmonie.

1/1

PHILIPPE GRIMAUD

 

Philippe Grimaud est un artiste français qui vit et travaille à Nantes.

Après des études aux Beaux-Arts et une riche carrière de dessinateur et concepteur en région parisienne dans les plus grosses agences de publicité notamment.

 

Philippe Grimaud a choisi de quitter les affres de la vie dans la capitale en s'installant à Nantes et de revenir à sa première passion en se consacrant à des œuvres plus personnelles.

Philippe Grimaud, sublime les techniques utilisées précédemment dans son métier et développe un univers mêlant références pop, clins d'œil aux séries B et pseudo vintage dans une œuvre à l'esthétique très contemporaine et graphique.

Fidèle à sa culture pop art, Philippe Grimaud propose une œuvre exigeante, très graphique, vive et colorée qu'il souhaite abordable au plus grand nombre.

1/1

MAUDE OVIZE

 

Née en 1980, Maude Ovize est une artiste française, vivant et travaillant à Lyon.

Diplômée des beaux-arts de Saint Etienne. 

 

Elle s'installe à Lyon en 2005 et travaille depuis la question du motif en peinture.

Elle s'inscrit dans un collectif d'artistes travaillant dans un atelier sur les pentes de

la Croix rousse, haut lieu de la création lyonnaise.

Dans son cheminement autour de la question du motif, Maude Ovize travaille actuellement sur une série consacrée à l'eau dont elle explore tous les aspects : sensation, matière, lumière, couleur.

Son œuvre est sensible et sensitive, presque sensuelle et vient chercher en nous ce qui s'apparenterait à une mémoire corporelle.

1/1

LEVON VARDANYAN

 

Levon Vardanyan voit le jour dans la capitale Arménienne d’Erevan en 1973.

De formation classique, Levon devient mathématicien, la peinture étant alors vécue comme une passion. Il débarque à Marseille en 2005 et se consacre depuis, majoritairement, à la peinture.
La peinture de Levon Vardanyan est traversée de multiples influences revendiquées par l'artiste, de mathématiciens tels que Lobatchevski, Minkowski jusqu'à des peintres comme Ervand Kotchar.
Son oeuvre est à son image, mêlant sensibilité poétique et construction mathématique. Il entend montrer et démontrer dans sa peinture qu'il existe des lois universelles qui organisent l'univers et permettent à l'artiste de créer des compositions harmonieuses.
La peinture de Levon Vardanyan est à la fois sensible et éminemment cérébrale. Les interactions, les répétitions à la fois scandent et organisent ses toiles.

Le vivant, l'organique se mêlent à l'organisation quasi mécanique de la toile.

Des figures humaines viennent s'intriquer aux formes élémentaires dans un
subtil jeu de superpositions et de transparences.

1/1

MICKAËL BERERICHE

 

Mickaël Bereriche, alias « KESMO » est né en 1985 à Annecy.

Dés son plus jeune âge, il se passionne pour le dessin.

Les dessins animés, le cinéma, le hip-hop et la musique sont alors naturellement ses sources d’inspiration.

C’est en 2004, encore lycéen, qu’il découvre le graffiti et c’est une révélation.

 

Très vite, commence la quête de bâtiments abandonnés pour faire des graffitis,

les périples nocturnes pour trouver les spots les plus visibles pour y laisser sa trace.

Quelle meilleure manière d’exprimer sa passion du dessin pour un adolescent.

Un formidable sentiment de liberté, mêlé de transgression, souffle en lui.

C’est au travers de ces premières expériences qu’il découvre son goût pour l’art et qu’il décide de devenir artiste plasticien.

Il participe alors à différentes manifestations, entre JAM, fresques et performances pour des entreprises ou pour des particuliers, il s’efforce de faire entrer le graffiti à l’intérieur des murs.

Depuis deux ans, il travaille en atelier et a fait sa première exposition en 2018 à la Poulpik Gallery de Sofia en Bulgarie.

1/1

JOSE SALES ALBELLA

José Sales Albella est un peintre espagnol né en 1964, vivant et travaillant à Montpellier dans le sud de la France.

Autodidacte et pratiquant la peinture de manière très intuitive, son entrée comme assistant aux Beaux-Arts de Montpellier en 1992 bouleverse son travail jusqu'à une certaine remise en question.

José Sales Albella propose une peinture à l'huile, figurative qu'il déploie selon diverses thématiques déclinées en séries.

Il y a dans ses toiles des clins d'œil érudits à la culture séculaire dans laquelle baigne l'artiste. Ses compositions proposent des figures presque classiques qu'il place dans un environnement décalé, mélangeant époques, décors étranges voire oniriques, toujours colorés et lumineux.

La touche de José Sales Albella est expressive, chatoyante et toujours singulière nous livrant, sans fard, l'univers intérieur foisonnant de l'artiste.

1/1

CHRISTOPHER LECOUTRE

 

Expressionniste, la peinture de Christopher Lecoutre l'est assurément.
L'artiste est né en 1983, il vit, travaille dans le Nord de la France.

Issu d'une famille à l'empreinte culturelle et artistique forte, c'est dès l'enfance que Christopher développe son imaginaire créatif.


Il apprend différentes techniques lors de ses études d'arts en Belgique.
Christopher développe son œuvre en atelier mais aussi dans la rue où lors de partenariats événementiels (hôtels de luxe, grandes entreprises), dans le monde entier où il présente des performances, et autres « live » picturaux.


L'univers de Christopher est bigarré et coloré, résolument lumineux et joyeux. Empruntant tant à la culture hip hop qu'à sa formation classique, multipliant les supports (toiles, objets, panneaux, vinyls...) et les techniques.

 

Christopher ose le mélange des genres pour le plus grand plaisir des spectateurs de ses performances ou d'amateurs éclairés.

1/1

LAURENT BERGUES

 

Laurent Bergues est un artiste français né en 1965 demeurant à Gap dans les Alpes du sud. Après des débuts comme illustrateur mode et design, puis une carrière d'infographiste, d'affichiste, Laurent Bergues finit par revenir à ses premières amours délaissant la photographie numérique au profit de la peinture.


Le travail de Laurent Bergues peut être qualifié de semi figuratif. Il part d'une tache, d'une trace, jetée, suivant la trame du papier, de la toile. Puis arrivent traits et gestes qui font naître des formes qui deviennent bestiaires, portraits, des corps aussi. Tâches et traits dialoguent, se croisent et s'entremêlent. 
Laurent Bergues se laisse guider par ses ressentis, son inconscient, permettant au temps de faire son œuvre, délaissant un temps la toile pour mieux y revenir, jouant des différents niveaux de lumière de la journée. Il utilise l'encre, l'acrylique, la craie, la technique étant au service du geste et de l'émergence de sujets, comme il aime à le rappeler : « le "peu" au service de l’efficacité ». 
Les œuvres de Laurent Bergues évoquent la vie, le mouvement. Le sensible et la sensualité sont au bout du chemin. 

1/1

RONNIE NEMORIN

 

Ronnie Némorin est un artiste Français né en 1969 à Paris, qui vit et travaille en région parisienne. Autodidacte, Ronnie parcours ses toiles par petites touches, par des traits et des signes qui prennent forme, des balades  selon l’artiste où il aime dessiner et peindre l’instant présent. 
Ses œuvres se situent entre figuration et abstraction. L’artiste esquisse succinctement, sur toile et papier, mains, pieds, seins, semblants de visages, têtes animales ou parfois des objets, qui se fondent rapidement dans un amalgame multicolore. 


Sa peinture est spontanée et directe, gestuelle et instinctive. Ronnie Némorin produit un art brut, pur, dénué de tout mimétisme culturel et figuratif. La matière est souvent riche et tactile, empâtement du pastel par endroits, coulées épaisses d’acrylique à d’autres, collages de papier déchiré, carton ou mousse teintée. 
Ne pas contrôler, laisser libre cours à ses audaces plastiques tel pourrait être le leitmotiv de Ronnie Némorin dont l’art intuitif célèbre la vie, « lumineuse et inattendue. » 

1/1

YANN COSRUER

 

Yann Cosruer est un artiste français né dans la banlieue lyonnaise en 1975. C'est à l'âge de 39 ans qu'il décide de se consacrer à l'expression artistique.

Yann Cosruer a gardé de son enfance et de son expérience, des valeurs, une certaine forme de militantisme. Il a d'une part à cœur de rendre son travail accessible au plus grand nombre et d'autre part travaille à partir d'une matière qu'il recycle entièrement: la palette de manutention. 


De la palette, il utilise tout: planches, cubes, clous et même sciure. Il joue avec cette matière brute, la grave, la tord, la peint et en sort des objets, à mi chemin entre la toile et la sculpture, intégrant les particularismes de ce support vivant. Il n'est pas question de masquer les aspérités, les imperfections de la matière mais, parti pris encore, de faire avec pour les valoriser. 

Ses œuvres font référence à des thèmes d'actualité, à d'autres supports très actuels tels que le cinéma,  les bandes dessinées, mangas ou dessins animés. Elles sont teintées d'humour et de distance, parlent de notre époque et s'adressent aux contemporains que nous sommes. 

1/1

PHILIPPE SAINTE FAUSTE

 

Homme de publicité, né en France et vivant à Paris, Sainte Fauste se situe aujourd’hui délibérément dans l’Art Urbain avec une approche originale. 


Il utilise l’art du contraste en reprenant des icônes dans leur art ou leur histoire avec un style de graffiti. Il s’approprie les images et les réinterprète pour que le passé entre dans le présent. Il les met en scène dans un contexte urbain où la gestuelle et les mots prennent toute leur importance. Il traduit la participation créative en mêlant les graphismes et les styles d’écriture comme si plusieurs personnes étaient intervenues sur l’oeuvre en y apportant leur écho. 

Dans ses tableaux il traduit l’univers de ses icônes avec l’idée suivante : « Nos icônes continuent de vieillir avec nous ». Ces icônes ont une histoire et une image quoi que l’on fasse. Elles restent présentes dans notre vie et notre quotidien.

 

Comment interagissent-elles encore de nos jours sur notre analyse, notre pensée, nos valeurs, nos comportements, etc.? Comment vivent-elles aujourd’hui avec nous? Que pourraient-elles penser de notre société, de nos mœurs, de nos actions? Et comment les intégrons-nous dans notre quotidien? 

1/1

SEEL

 

Né à la fin des années 70 dans le sud de l’île-de-france, Sylvain Bousseton, alias SEEL, exerce son activité picturale depuis 1996. Il découvre les arts graphiques au travers du 

Graffiti. Il étudie la communication visuelle puis exerce en freelance son activité graphique. Il travaille pour le studio 360 avec Thibaut de Longeville ainsi que pour plusieurs marques

de street wear.

Parallèlement à son activité professionnelle, depuis 1996, il organise et participe à plusieurs expositions, d’abord basées sur le graffiti puis sur le graphisme et la peinture. Point de départ de son travail, la typographie, le dessin et l’approche de la lettre demeurent les éléments centraux à la base de ses créations.

Il reprend le pseudo de SEEL en 2010, délaisse les expositions pour se concentrer sur une création libre, presque à l’abri du regard des autres…  

Ses inspirations sont très diverses : de JJ Audubon à Aslan en passant par l’art du tatouage, la typographie des années 70/80.

1/1

ERIC ULLRICH

 

Eric Ullrich est né en Alsace en 1961, enfant il touche à différents modes d’expression. C’est vers la photographie qu’il se dirige et propose ses premiers tirages dès l’âge de 17 ans.

En 1980 il réalise ses premières peintures, des huiles impressionnistes. Rapidement son travail trouve sa personnalité singulière. Il se laisse porter par les influences éclectiques que sont ses maîtres, Monet, De Stael, Cy Twombly ainsi que les murs de nos cités qui l’amène au Street Art fin des années 2000, avant qu’il ne replonge dans son travail de recherche.

Il alterne depuis 1990 expositions personnelles et collectives, salons nationaux et internationaux. Ses œuvres sont présentes chez des collectionneurs du monde entier. Egalement écrivain, il est l’auteur de plusieurs romans et pièces de théâtre.

 

En 2016 débute ce qu’il nomme ses campagnes d’affichage-distribution, il placarde ses travaux sur les murs des villes qu’il rencontre, et les laisse à la disposition des passants.

 

« J’aspire à être un créateur d’émotion, positive ou négative, un simple créateur d’émotion. »

1/1

© 2019  -  Poulpik-Gallery.com

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle